LA DÉPUTÉE CHARMAINE BORG DÉFEND LE DROIT D’UNE CITOYENNE À ÊTRE SERVIE EN FRANÇAIS

BLAINVILLE — S’appuyant sur le cas d’une concitoyenne qui a de la difficulté à être servie en français dans un cas urgent de soins médicaux, la députée du NPD Charmaine Borg (Terrebonne-Blainville) a questionné l’engagement du gouvernement conservateur envers les citoyens francophones, lors de la période de questions de mardi à la Chambre des communes.

«Une citoyenne de ma circonscription est en train de mourir du cancer sans d’avoir accès à l’assurance-maladie, a-t-elle expliqué. Afin de l’aider à se procurer des assurances, il fallait communiquer avec le bureau ministériel des affaires consulaires, mais il a été impossible d’obtenir des services en français. »

Pourtant, a relevé Mme Borg, la politique du Secrétariat du Conseil du trésor est claire et nette au sujet du bilinguisme dans les services aux citoyens: les cabinets des ministres doivent pouvoir communiquer dans les deux langues officielles. Ainsi, la députée de Terrebonne-Blainville a interrogé  le gouvernement. «Est-ce que le gouvernement respecte le bilinguisme de ce pays et son obligation de donner des services aux citoyens peu importe la langue?» a-t-elle demandé.

Ce contenu a été publié dans Langues officielles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.